Paris Bercy-Charenton (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Paris-Bercy-Charenton > Le projet urbain

Le projet urbain

Le site de Bercy-Charenton, situé au Sud-est du 12e arrondissement de Paris constitue une des dernières grandes opportunités foncières dans la capitale. L'opération d'urbanisme  doit permettre, sur d'anciens espaces ferroviaires, la création d'un quartier mixte composé de logements, de bureaux, d'activités, de commerces, d'espaces verts, d'espaces publics et végétalisés, et d'équipements publics pour répondre aux besoins des futurs habitants et usagers. A terme, il accueillera 9 000 habitants et près de 13 000 emplois. L'opération d'urbanisme contribue à la priorité logements de la Ville et vise également à rééquilibrer l'emploi à l'est de la capitale. Le quartier Bercy-Charenton constituera avec le futur quartier Charenton-Bercy prévu dans la commune voisine de Charenton-le-Pont un des futurs centres de la métropole du Grand Paris.

La création de la ZAC Bercy-Charenton a été adoptée par le Conseil de Paris en juillet 2018. La SEMAPA a été désignée pour conduire l'opération d'aménagement en octobre 2018.

Composé essentiellement de grandes emprises ferroviaires, le secteur Bercy Charenton offre un potentiel d'aménagement important en bordure de la Seine, à l'entrée de Paris. Ce territoire

Vue aérienne (Agrandir l'image). Périmètre de la ZAC Bercy-Charenton - © Apur

qui s’étend sur 80 ha dont 50 ha hors voies ferrées est aujourd’hui morcelé, bordé et traversé par des infrastructures de transport lourdes supportant des trafics importants (faisceau ferré, périphérique, échangeur de Bercy, A4, quai de Bercy…) qui sont responsables d'un environnement dégradé. Il apparaît comme une enclave coupée des quartiers environnants. Les liaisons entre Paris et Charenton-le-Pont (liaisons piétonnes ou cyclistes) et les accès et les échanges avec la Seine et ses berges sont limités et peu qualitatifs.

Le projet urbain du secteur Bercy-Charenton s’inscrit dans les orientations générales du PADD (projet d’aménagement et de développement durable) et permet la mise en œuvre des orientations rappelées ci-après :
- Améliorer le cadre de vie des parisiens
- Promouvoir le rayonnement de Paris et stimuler la création d’emplois pour tous
- Réduire les inégalités pour un Paris plus solidaire
Le projet doit répondre à la demande et aux besoins de la population à venir ; Générer de l’attractivité urbaine et de l’animation sur les voies publiques; Favoriser le développement d’activités économiques, productives (artisanat, logistique) afin de maintenir dans le futur quartier une mixité fonctionnelle diffuse ; Décliner de manière opérationnelle les défis sociaux et environnementaux énoncés dans le rapport "Fabriquer à Paris ».
L’intérêt général du projet réside à la fois dans le contenu du programme et ses modalités de mise en œuvre. Il se traduit notamment par la volonté de la Ville :
- de proposer de nouvelles liaisons entre les différents quartiers du 12e, entre Paris et Charenton-le-Pont ainsi qu’entre la Seine et le Bois de Vincennes ;
- de construire un nouveau quartier, mixte, avec des logements de toute nature, des activités économiques, des équipements publics, des espaces verts, en permettant le développement de la logistique urbaine durable ;
- de proposer la réalisation d’équipements publics qui pour certains répondent aux besoins des nouveaux habitants et pour d’autres rayonnent sur les quartiers environnants. Cette offre nouvelle d’équipements favorisera les liens entre cette nouvelle opération et les quartiers environnants (Bercy/ Charenton-le-Pont /Vallée de Fécamp) ;
- d’accueillir de nouveaux habitants et emplois, dans ce secteur peu dépendant de la voiture individuelle car bénéficiant d’une desserte en transport en commun efficace (ligne du T3, métro 14 et métro 8), d’espaces publics permettant l’accueil de nouveaux modes de transport en commun, et d’un réseau de circulations douces, et donc moins susceptible de créer, à l’échelle de la Métropole, d’impacts environnementaux négatifs
- d’accompagner les projets d'adaptation des installations et infrastructures ferroviaires liées à la gare de Lyon et à la gare de Bercy, et du lien avec la Gare d’Austerlitz, dans la perspective d'une forte augmentation attendue du trafic de voyageurs et dans la perspective d’une insertion urbaine satisfaisante ;
- de mettre en valeur le patrimoine, notamment le patrimoine ferroviaire et le Bastion, monument historique ;
- d’offrir un cadre de vie de qualité : le réseau d’espaces verts et d’espaces végétalisés permettra de créer une trame paysagère et des continuités écologiques entre les différents réservoirs de biodiversité préexistants : le bois de Vincennes, la Seine, la Petite Ceinture, l’échangeur de la Porte de Bercy, le cimetière Valmy, le Parc de Bercy et le bastion ;
- de participer aux objectifs de réduction de la consommation de terres non encore artificialisées en Ile-de-France via le développement de l’habitat et des bureaux sur un espace peu étendu. 
Le projet vise ainsi à accueillir des bâtiments de hauteurs diverses dont certains pourront atteindre les plafonds autorisés par le Plan local d'urbanisme (50 à 180 m). Ces bâtiments devront être d’une qualité architecturale exceptionnelle : chaque bâtiment à usage multiple jouera un rôle dans la composition d’ensemble du projet et dans le grand paysage, en particulier par leur visibilité de loin et en s’insérant de manière naturelle dans le tissu urbain au niveau des piétons.
Dans l’esprit des appels à projets urbains innovants, les programmes immobiliers et notamment les Immeubles de grande hauteur pourront être engagés sous la forme de consultations de type « Ré Inventer » afin de faire émerger, dès le stade de la conception, des groupements pluridisciplinaires associant de multiples acteurs impliqués dans la fabrique urbaine et de stimuler l’innovation dans toutes les composantes du projet (programmation, construction, ambition environnementale, usages, préfiguration, etc…).

Illustration du projet Bercy-Charenton (Agrandir l'image). Illustration du projet dans le cadre des études préalables menées pour la création de la ZAC Bercy-Charenton - © Diane Berg pour le groupement de maîtrise d'oeuvre RSHP/AJN/TVK/AREP/Ingérop/Michel Desvigne/Franck Boutté/RFR

Le plan guide  

Suite à une consultation lancée par la Ville de Paris pour conduire les études urbaines préalables à la création de la ZAC Bercy-Charenton, le groupement de maîtrise d'œuvre Rogers Stirck Harbour + partners, mandataire et ses cotraitants AJN/TVK/AREP/ Ingérop/Michel Desvigne/Franck Boutté/RFR, a réalisé un plan guide traçant les grandes lignes du projet d'aménagement. Celui ci à fait l'objet d'une concertation publique lancée en 2011 et qui s'est terminée fin 2016.
Pour en savoir plus, consultez le site de la Mairie de Paris

Le plan guide a été réalisé par l'équipe de maîtrise d'oeuvre en 2016 dans le cadre des études préalables menées pour la création de la ZAC. Il trace les grandes lignes du projet urbain. (Agrandir l'image). © RSHP/AJN/TVK/AREP/Ingerop/Michel Desvigne/Franck Boutté/RFR

 

 

 

 

 

 

 

  • Haut de page

Lettre d'information

Publication

13 Urbain n°32, juillet - août 2019
Lire en ligne Télécharger

Voir toutes les publications

Navigation principale